Et si tu explorais l’automne autrement ? Wapiti te propose une balade sensorielle et artistique dans la forêt ou le parc d’à côté. Ferme tes yeux et laisse-toi guider.

Il te faut 

Un carnet, un crayon gras un bonnet, un appareil photo, un grand pour t’accompagner et des arbres. Le parc du bout de la rue ou la forêt d’à côté feront très bien l’affaire pourvu qu’il y ait quelques arbres.

Mets tes sens en action

Demande au grand qui t’accompagne de veiller à ta sécurité et rabat ton bonnet sur tes yeux. Ne bouge pas tout d’abord et concentre-toi. Que sens-tu ? Une odeur de mousse ? De terre humide ? De champignons ? Qu’entends-tu ? Des chants d’oiseaux ? Le vent dans les branches ? Des craquements de pas sur les feuilles ? Peut-être des voitures au loin ?

Maintenant avance doucement, toujours les yeux fermés, jusqu’au premier arbre. Explore l’écorce avec tes mains. Est-elle lisse, rugueuse, striée, fissurée, crevassée, friable, humide, sèche ? Se décroche-t-elle facilement du tronc ? Par plaque, par écailles, par lanières ? A-t-elle une odeur spéciale ? Quand tu es prêt, ouvre tes yeux et regarde-la. Observe sa couleur ou ses couleurs. Est-elle mate ou brillante ?

Empreinte d’écorces

Maintenant que tu as bien observé ce tronc, tu peux prendre son empreinte. Pose une feuille blanche sur l’écorce. Maintiens-la puis frotte ton crayon gras à plat sur toute la surface de la feuille. La structure de l’écorce apparaît peu à peu. Magique !

Recommence avec l’arbre d’à côté : tu auras une belle collection d’écorces à afficher à la maison.

Pense à prendre une photo des écorces, de retour à la maison vous pourrez les identifier. Voici quelques sites qui peuvent t’aider : Les arbres et Viagallica.

Retrouve dans ton Wapiti de novembre des exemples d’empreintes d’écorces mais aussi comment faire des empreintes de feuilles.