Moi, je donne à l'Église

Pourquoi donner à l'Eglise ?
Contrairement à ce que l’on croit, l’église n’est pas riche… Elle ne reçoit aucune subvention de l’état ou de financements du Vatican. Elle a besoin du soutien matériel de chaque femme et de chaque homme, pratiquant régulier ou occasionnel.
Lire la suite
En stock
22

Dès les débuts de l’Église, ceux qui appartenaient aux premières communautés chrétiennes apportaient, chacun et selon ce qu’il pouvait, des biens (nourriture, vêtements, etc.) susceptibles d’être partagés après la célébration du repas du Seigneur. C’est sur ces dons apportés par les fidèles qu’étaient prélevés le pain et le vin avec lesquels la messe était célébrée. L’offrande de chacun était ainsi symbolisée par l’apport d’une partie minime de son travail. La communion au Corps et au Sang du Christ se prolongeait très concrètement par un partage fraternel entre les membres de la communauté. Avec le temps, cette offrande n’a plus été constituée de biens matériels, mais d’argent. La quête, au cours de la messe, n’est donc pas pour l’Église un moyen simple de collecter des fonds nécessaires à son fonctionnement, mais d’abord un acte de partage, au coeur de la célébration, pour permettre à la paroisse de remplir sa mission. Mais il existe aussi de nombreuses autres façons de donner à l’Église.

Lire plus d'avis
Rédigez votre propre commentaire
Donnez-nous votre avis sur : Moi, je donne à l'Église
Ma note
Back to top
Réduire Lire la suite